Mais qui va boire un verre chez l’infréquentable Serge Ayoub ?

La terrible actualité a mis en avant une des figures les plus « sulfureuses » de la droite de la droite (de la…) de l’extrême droite : Serge Ayoub dit Batskin. En 24h, la France découvre ce sinistre individu via les chaînes d’infos continue (qu’on ne remercie pas). Il est pourtant bien connu des organisations antifascistes depuis une trentaine d’année (Une biographie détaillée et plus d’infos ici et ). Ce monsieur est donc à la tête des « JNR » (Jeunesse Nationaliste Révolutionnaire, parfois écrit au pluriel), groupe de boneheads plus si jeunes que ça [au passage, apprenez à différenciez  skinhead vs bonehead, ça serait bien!] ainsi que du mouvement « 3ème voie ». Et comme tout chéfaillon de « mouvement de travailleurs d’extrême droite », Ayoub est aussi patron (quoi de mieux qu’un patron pour défendre les travailleurs ?). Patron d’un bar qui se veut être une sorte de « centre culturel » : le Local, qui d’après des propos recueillis par le journal StreetPress pour sa la carte des droites nationales et radicales à Paris assure « la synergie de l’extrême-droite à Paris ». On y trouve entre autre une belle affiche du spectacle de Dieudonné, une bibliothèque riche en ouvrages sur le « pangermanisme » ou le « nationalisme-révolutionnaire ». Et on y croise surtout un tas de gens venus participer à des causeries, des conférences, des dédicaces…

Certains appartiennent à des cercles vaguement plus « mainstream » ou du moins pas aussi grossièrement étiqueté bourrin-nazi. Il est évident que, maintenant que les JNR (ou assurément des gens qui semblent en être très proche puisque Ayoub les a aux téléphone seulement quelques heures après les faits) sont impliqués dans la mort de Clément Méric ce 5 juin 2013, un certain nombre de personnes vont essayer de cacher le plus possible avoir eu des activités communes avec ce monsieur et son « milieu ». Il est donc temps de remettre les pendules à l’heure (on actualisera cet article au fur et à mesure) :

Landfried chez ayoub

Julien Landfried, militant MRC et candidat PS au législatives de 2012, impliqué dans les luttes contre les langues régionales et autres jacobinismes, semble être venu chez Serge Ayoub causer « communautarisme ».

Landfried candidat PS

Hé Harlem Désir ! Avant de réclamer la dissolution des JNR, faudrait peut être vérifier que leurs conférenciers ne sont pas dans vos rangs…

Ménard chez Ayoub

L’amateur de polémiques Robert Ménard, qui semble définitivement avoir laissé la liberté de la Presse et son passé à RSF et Itélé de côté pour se consacrer à la provocation politique avec des essais comme « Vive Le Pen » ou son site largement ancré à l’extrême droite et la droite réactionnaire (« Boulevard Voltaire »). Il a récemment accueilli avec joie le soutien du « Rassemblement Bleu Marine-FN » à sa liste aux municipales de Béziers à venir. Lui aussi est venu causer chez Serge Ayoub il y a quelques semaines.
Marine Le Pen continuera-t-elle de lui apporter son soutien, elle qui répète en boucle que le FN n’à rien à voir avec les JNR ?

Christian Bouchet chez Ayoub

Christian Bouchet, est venu donner une conférence sur la Syrie et  les Partis Bass et (ça ne s’invente pas) « Social Nationaliste Syrien ».

Ancien du MNR, il a rallié le FN et notamment soutenu activement Marine Le Pen et rejoint son comité de soutien en 2010. Candidat du Rassemblement Bleu Marine aux élections législatives de juin 2012, dans la troisième circonscription de Loire-Atlantique (Nantes-Saint-Herblain), contre Jean-Marc Ayrault (il termine 3ème avec 8,50 % des voix). Investi en février 2013 comme tête de liste du Rassemblement Bleu Marine en vue des élections municipales de 2014 à Nantes, Christian Bouchet annonce publiquement sa candidature le 21 mars suivant.

Marine Le Pen continuera-t-elle de le soutenir ou admettra-t-elle qu’il existe bien des liens entre son entourage et les JNR ? Serge Ayoub et les JNR sont largement connus et fréquentés par tous les cercles d’extrême droite. Quand Florian Philippot prétend découvrir leur existence le 6 juin 2013, il n’y a que lui pour y croire.

D’autres liens entre Marine Le Pen et Serge Ayoub/3èmeVoie/les JNR à lire dans cet article de La Horde.

ASselineau chez Ayoub

François Asselineau, Énarque ancien cadre de Charles Pasqua et président de « l’Union Populaire Républicaine », micro-parti souverainiste adepte du conspirationnisme. Lui qui clame à qui veut l’entendre que « non il n’est pas d’extrême droite » a donné une conférence chez Serge Ayoub dont il est ressorti visiblement ravi . A noter que son ex-compagnon de route à l’UPR Jean Robin est lui aussi un adepte du Local.

Nicolas tandler.chez Ayoub

Nicolas tandler2.chez Ayoub

Nicolas Tandler, journaliste et écrivain proche du RPR dans les années 70-80 aujourd’hui  secrétaire général de l’organisation patronale « syndicat national des T.P.E ». Il aime bien le Local alors il y revient pour plusieurs conférences….

Francis Puyalte chez Ayoub

Francis Puyalte, journaliste passé par Paris-Jour, L’Aurore et Le Figaro. Aujourd’hui il contribue au site Atlantico (de ligne éditoriale Atlantiste et économiquement libérale comme son nom et sa présentation l’indiquent). Il vient aussi tailler la bavette chez les boneheads.

Voilà pour une liste non-exhaustive du type de conférence et conférencier que l’on trouve au « Local ». Nous signalons ceux qui pourraient se garder d’avoir de liens avec 3ème-voie/JNR.  Il y en a bien sûr des dizaines d’autres ouvertement plus fascistes/pas au FN dont il n’est pas très intéressant de parler ici.

On notera que pour faire sa prétendue révolution nationale contre « le mondialisme » et au service des « travailleurs français », cette Troisième Voie qui se revendique « anti-système » fait appel à : des candidats PS, énarques, journalistes de revue atlantiste, des patrons, des anciens animateurs télés… Curieuse façon d’être « contre le système »…

 

[MàJ Juillet 2013]

-Depuis la publication de cet article, de nombreux liens ont été très précisément établis entre les JNR et le FN. Marine Le Pen faisant d’ailleurs partie des « invités du Local » comme le montre cet article. C’est pas comme si il y avait eu besoin de preuves supplémentaires mais elles sont là.

-Autre personnage « conférencier invité » que nous n’avions pas repéré : Denis Collin, « théoricien marxiste » (faute de meilleur qualificatif) que certains disent proche du POI, d’autres non (cf commentaires) qui aime bien en tout cas militer pour la confusion, en préfaçant par exemple, les amis d’Alain de Benoist. Encore un qui doit penser qu’il est intéressant « de parler avec tout le monde » ? Sa prose rencontre un large succès chez les confusionnistes types Comité Valmy qui le reprennent allègrement.

D’autres invités à dépoussiérer des archives du « Local » ?

 

À propos de brasiers et cerisiers

#ViveLaSociale #Antifascisme #Environnement #Autogestion #Geekeries #Littérature #Rebellions #DiY #ASSR #LuttesDeLiberationNationales
Ce contenu a été publié dans Antifascisme, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

31 réponses à Mais qui va boire un verre chez l’infréquentable Serge Ayoub ?

  1. dupont dit :

    un tel lieu ne devrais même pas exister…bordel, on l’sais où ça mène !!
    envie d’shooter dans la fourmilière… >:(

  2. Ping : Mais qui va boire un verre chez l’infr&ea...

  3. mandrin dit :

    vous n’avez pas cité pierre cassen de riposte laique

    • brasiers et cerisiers dit :

      « Nous signalons ceux qui pourraient se garder d’avoir de liens avec 3ème-voie/JNR. » C’est pourquoi nous n’avons pas détaillé les nombreuses figures d’extrême droite s’affichant ouvertement et fièrement avec Serge Ayoub. Cassen et Riposte Laïque en font partie puisqu’ils organisent des manifestations ensembles.
      Cela dit oui c’est toujours bon de le rappeler…

  4. Sabine Jauffret dit :

    Je connais Julien Landfried personnellement et je trouve un peu … lourding de le retrouver dans cette liste là. Julien passe son temps à se battre contre les fachos, les cathos et les Tariq Ramadan and CO, et s’il a mis un jour les pieds dans ce troquet ça ne peut être que pour des besoins d’enquêtes.
    Laisser planer ce type de doutes sur qqun comme Julien, c’est participer à la confusion générale …

    Je vais d’ailleurs lui transmettre ce lien pour qu’il ait au moins un droit de réponse.

    Sabine Jauffret, sans dieu, sans maitre et sans amalgames merdeux !

    • brasiers et cerisiers dit :

      M. Landfried nous a répondu ici http://brasiersetcerisiers.antifa-net.fr/about/
      Il confirme bien être allé au Local pour y donner une conférence et no y faire une « enquête ». Il tient à préciser cependant s’y être rendu à l’invitation d’un cercle se présentant comme « souverainniste » et non Serge Ayoub ou le JNR.

      Voici son texte en intégralité :
      Droit de réponse :

      Au directeur de la publication :
      Je vous prie de publier le droit de réponse suivant suite à la publication sur votre site Internet http://brasiersetcerisiers.antifa-net.fr/ de l’article daté du 7 juin 2013 intitulé « Mais qui va boire un verre chez l’infréquentable Serge Ayoub ?» (http://brasiersetcerisiers.antifa-net.fr/les-amis-d-ayoub/)

      Voici les faits :
      J’ai accepté au printemps 2009 l’invitation d’une structure appelée le « Cercle Aristote » pour faire une conférence autour de mon livre « Contre le communautarisme » (Ed. Armand Colin, 2007).
      A cette époque, je donnais de très nombreuses conférences devant des publics variés : comités locaux d’Attac, associations locales, loges maçonniques, associations politiques, clubs de réflexion, etc.
      Mes opinions politiques, de la gauche républicaine, comme ma condamnation absolue du racisme sous toutes ses formes, étaient connues comme elles le sont aujourd’hui.
      Le Cercle Aristote s’est présenté à moi comme étant de sensibilité « souverainiste » et en m’assurant avoir déjà invité des personnalités dont certaines m’étaient connues, d’autres non (je cite : « M. Joubert (philosophe), M. Gofman (écrivain), Mme Tribalat (démographe), M. Hureaux (professeur de droit public), M. Gourevitch (expert en ressources humaines), … Jean Roux (commissaire aux comptes) ») et m’a invité le 4 juin 2009 à une adresse au « 92 rue de Javel » à Paris.
      Je me rends compte en arrivant sur place ce jour-là qu’ils utilisent un local décoré de manière assez kitsch, mais sans aucun symbole de l’extrême droite – du moins aucun que je connaisse.
      La conférence dure 1h30 environ devant un public d’une dizaine de personnes, qui ne présentent aucune caractéristique particulière. Un homme assez costaud, à la différence du public présent, sert des verres et semble le « patron » du lieu.
      On m’informe ultérieurement (plusieurs jours après quand je raconte autour de moi que j’ai été étonné de l’allure de l’endroit où avait eu lieu la conférence) que le local où avait lieu la conférence est un lieu utilisé habituellement par des associations d’extrême droite. Et que le « barman » que j’ai aperçu est en réalité Serge Ayoub.

      En conclusion, je tiens donc à vous informé que :
      – Je n’ai jamais été invité par les « Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires » ou « Troisième voie » ni par leur responsable Serge Ayoub, que je ne connais pas et dont les convictions sont a l’oppose des miennes.
      – De nombreuses personnalités ont été invitées par le Cercle Aristote (cf.: http://www.cerclearistote.com/conferences_et_colloques.ws), de toutes obédiences, et je n’étais que l’une de ces personnalités.
      – Je n’aurais bien évidemment jamais accepte de donner cette conférence si j’avais su que le local abritait habituellement des réunions d’extrême droite. Mais à cette époque je ne le savais pas.
      – Toute tentative de me connecter d’une manière ou d’une autre à des groupuscules d’extrême droite relève de la diffamation et je n’hésiterai pas à saisir la justice pour faire cesser toute atteinte à ma réputation.
      Je vous demande donc de rectifier dans les vingt quatre heures l’article cité ci-dessus me mettant gravement en cause, et de publier ce droit de réponse sur votre site, faute de quoi je saisirai mon avocat.
      Républicainement votre,
      Julien Landfried

      • brasiers et cerisiers dit :

        (et notre réponse)

        Merci d’avoir confirmé ce que nous avancions à votre sujet : vous avez bien donné une conférence au Local, bar tenu par Serge Ayoub, militant fasciste connu pour ses actes violents depuis les années 80. Dès son ouverture et depuis, le Local a toujours été clairement identifié comme un lieu d’extrême droite.
        Cet article n’est donc en rien diffamatoire.
        Si vous ne vous renseignez pas sur les lieux ou vous donnez vos conférences (y compris pour un « intermédiaire » type « Cercle Aristote ») c’est votre problème pas le notre.
        Si vous vous rendez dans ce que les JNR désignent elles-mêmes comme leur QG sans vous en rendre compte, c’est votre problème pas le notre.
        Ce n’est pas nous qui vous « connectons » à des groupuscules d’extrême droite mais votre présence dans leur bistrot.

        Antifascistement votre.

  5. paf dit :

    JL se montre désormais menaçant et argue qu’il ne s’agirait que d’un accident…peut-être, mais il ne s’agit pas du premier.

    JL a cofondé l’Obsevatoire du communautarisme, qui accueillait les « républicains » des « 3 » rives…De Taguieff à Anne Marie Le Pouhriet…en passant par Alain Soral.

    On doit à ce dernier d’avoir publié un torchon antisémite sur le site de l’Observatoire, mais de façon anonyme comme il se doit !
    http://web.archive.org/web/20051016031108/http://www.communautarisme.net/Lehaim,-l-appel-a-la-ratonnade-branche-de-Michael-Sebban_a217.html

    Il faut dire que l’Observatoire a été cofondé par un compagnon de route des Soraliens : de Buysson a en effet publié « Les Khmers roses, Essai sur l’idéologie homosexuelle » aux Éditions Blanche de Franck Spengler, en 2003.

    On ne s’étonne pas que l’Obsevatoire fasse la pub des livres de Soral :
    http://web.archive.org/web/20100205053458/http://www.communautarisme.net/CHUTe!-d-Alain-Soral-le-silence-de-l-amer_a724.html

    Ou relaye ses théories sur la « domination juive » :
    http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http://www.communautarisme.net/Communautarisme-de-separation-et-communautarisme-de-domination,-le-point-de-vue-d-Alain-Soral_a77.html&title=%C2%AB%C2%A0Communautarisme%20de%20s%C3%A9paration%20et%20communautarisme%20de%20domination%2C%20le%20point%20de%20vue%20d%E2%80%99Alain%20Soral%C2%A0%C2%BB

    Si JL laisse passer des textes réacs ou qui frisent l’antisémitisme, qui l’est lui-même peu soupçonnable en la matière, on peut dire qu’il fut aussi complaisant que peu lucide en la matière…
    http://web.archive.org/web/20040402090619/http://www.communautarisme.net/index.php3?action=page&id_art=70886

    On a parlé de JL, de Buysson. Le troisième fondateur vient lui de la droite dure :
    http://nopasaran.samizdat.net/spip.php?article1036

    Pour ceux qui n’ont pas connu l’Observatoire, c’était un mixe de Causeur, Faits & Documents et de chevènementisme.

  6. Christian PIERREDON dit :

    Je trouve votre façon de traiter le droit de réponse un peu légère. C’est la première fois que je viens visiter votre site, et je ne pense pas renouveler l’expérience. Je ne connais pas Mr Landfried, mais la présentation que vous en faite laisse supposer qu’il a des liens que, visiblement, il ne revendique pas. C’est en mettant tout le monde dans le même sac que la démocratie qui vous semble si chère, s’éloigne. Ce qui pourrait être de l’information n’est à mes yeux que bavardage, façon journaux mondains à scandale. Renseignez vous sur les méthodes de l’extrême droite pour cacher leur jeu, et vous comprendrez comment ce monsieur à pu se laisser berner.
    C. PIERREDON

    • brasiers et cerisiers dit :

      L’information, c’est qu’un candidat PS-MRC est allé donné une conférence dans un lieu parfaitement identifié comme un repaire d’extrême-droite (même le maire de l’arrondissement cherche à le faire fermer depuis longtemps). Fait confirmé par l’intéressé lui-même. Ce lien avec l’extrême droite, c’est lui qui l’a crée.
      Qu’il ne se renseigne pas sur les endroits où il va donner une causerie, c’est son problème.
      Il prétend n’avoir répondu qu’à une invitation du « Cercle Aristote », qu’il considérait comme « souverainiste » sans se poser d’autres questions. Pourtant une recherche internet rapide met en évidence que cette association est un paravent d’extrême droite pour organiser ces conférences.
      Que monsieur Landfried ne voit dans cet article que « diffamations et atteintes à sa réputation » montre que, en plus d’être imprudent politiquement, il est parfaitement incompétent sur les questions liées aux luttes contre l’extrême droite.

  7. Ping : Vous croyez que ça n’arrivera pas ? | LES VREGENS

  8. Un partageux dit :

    Pas du tout étonné de la visite de JL au Local de Batskin. JL est en effet un républicain pur jus.

    JL voit le foulard sur les cheveux d’une poignée de femmes, quand il ne s’agit pas d’un carré Hermès, comme un danger infiniment plus grave pour la paix sociale que le chômage de six millions de personnes, que la misère en dessous du seuil de pauvreté de dix millions de personnes, que l’absence de chauffage chez huit millions de personnes ou que les problèmes de logement de dix millions de personnes.

    Ça ne vit pas sur une autre planète mais carrément dans une autre galaxie, un pèlerin républicain comme ça.

  9. leslie-keeryan o'cankly dit :

    Bonjour : ayant vécu et milité à Vitrolles pendant la plus grande partie de la mandature de Catherine Mégret, il en ressort que la foultitude des groupuscules d’extrême-droite ne trompe personne si vous vous y intéressez un tant soit peu. Serge Ayoub et Christian Bouchet y étaient toujours partants pour y faire le coup de poing contre tout opposant aux apparitions publiques des Mégret et nous de Ras l’front en savons quelque chose. Robert Ménard, lui, a sévi dans la commune limitrophe, Marignane, tenue par Daniel Simonpiéri, devenu respectable à l’UMP, etc…, etc… Il ne faut pas avoir la carte professionnelle de journaliste pour savoir cela, il suffit simplement d’avoir un peu de mémoire…

  10. Porfi dit :

    Oui, c’est bon, on a compris: s’il s’est fait circonvenir par des fachos, cela constitue un lien avec l’extrême-droite. Et bien entendu, vous ne faites aucune interprétation en ce sens, vous exposez juste des faits. Il est bien connu qu’un conférencier se doit de connaitre tous les lieux groupusculaires et toutes les trognes fascistoïdes. Tout ceci prend un tour quelque peu puéril peu compatible avec la gravité du sujet. Peut-être feriez-vous mieux, du fait qu’il s’est trouvé cofondateur de l’observatoire du communautarisme, de souligner que l’enfer est pavé des meilleures intentions et que certaines préoccupations recèlent une dynamique scabreuse. Lutter contre l’extrême-droite, c’est aussi savoir faire preuve d’analyse politique, ne croyez-vous pas?

    • brasiers et cerisiers dit :

      « Il est bien connu qu’un conférencier se doit de connaitre tous les lieux groupusculaires et toutes les trognes fascistoïdes »
      C’est préférable oui, ça évite de se retrouver a discuter avec des nazis ou une secte alors qu’on veut s’afficher « de gôche ».
      « Tout ceci prend un tour quelque peu puéril peu compatible avec la gravité du sujet. »
      Oui le sujet est assez grave. On parle d’un candidat PS allant faire la causette dans ce que les fascistes appellent eux-mêmes leur « base avancée ».
      C’est puéril de le signaler et le questionner ? Qu’est-ce qui ne serait pas puéril ? Éclairez nous.

      « Peut-être feriez-vous mieux, du fait qu’il s’est trouvé cofondateur de l’observatoire du communautarisme »
      Ca a été signalé par « paf (juin 9, 2013) », qui nous rappelle également à juste titre que cet « observatoire » fait la promotion du fasciste Alain Soral (compagnon de route de Dieudonné) et sa sphère idéologique. Ce qui ne va pas vraiment dans le sens de la défense de Julien Landfield…

      « Lutter contre l’extrême-droite, c’est aussi savoir faire preuve d’analyse politique, ne croyez-vous pas? »
      Oui oui tout à fait. Du coup, pourriez-vous préciser en quoi les « analyses politiques » de M. Landfried au cours de cette conférence ou celles tenues par son « observatoire », diffuseur du discours Soralien sur la « domination juive », aident-elles à lutter contre l’extrême droite ?
      http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http://www.communautarisme.net/Communautarisme-de-separation-et-communautarisme-de-domination,-le-point-de-vue-d-Alain-Soral_a77.html&title=%C2%AB%C2%A0Communautarisme%20de%20s%C3%A9paration%20et%20communautarisme%20de%20domination%2C%20le%20point%20de%20vue%20d%E2%80%99Alain%20Soral%C2%A0%C2%BB

  11. Ping : Mais qui va boire un verre chez l’infr&ea...

  12. Frédéric Capron dit :

    Et quand bien même Julien Landfried s’est fait piéger pour aller chez eux, demeure la question de savoir pourquoi c’est à Julien Landfield qu’ils ont fait cette proposition.
    Je serais heureux d’entendre son point de vue à propos de ma question.

  13. Davesnes dit :

    Il est rigolo, ce Julien Landfried qui n’a pour tout argument que « fermez vos gueules ou je porte plainte ». Franchement, quand on a aussi peu de culture politique, au point d’aller causer dans le lieu le plus emblématique des bas du front sans se poser de question, on envisage un autre boulot, non ?
    Quand je pense que ce type a été chaperonné par Harlem Désir, ancien président de SOS racisme, quand il a fait candidat aux législatives.

  14. Ping : La Horde – Mais qui est allé boire un verre chez Serge Ayoub ?

  15. foxer dit :

    C’est un grand comique involontaire ce Landfried: « un local décoré de manière assez kitsch, mais sans aucun symbole de l’extrême droite – du moins aucun que je connaisse. » Si un portrait de jmlp ou une fresque représentant simone veil comme le diable sont pour lui des symboles inconnus de l’extrême-droite on peut se demander ou commence sa connaissance…
    « Un homme assez costaud, à la différence du public présent, sert des verres »… serge ayoub n’est pas non plus un parfait inconnu, et ce avant même ses multiples passages récent à la télé.
    Quand au fameux « local », ce lieux est connu depuis bien longtemps pour être un nid d’extrémistes de droite. L’information était largement trouvable en moins de 2 minutes sur internet au cas ou il l’aurait ignoré.
    C’est vraiment ridiculement drôle de voir cet individu s’empétrer dans un argumentaire foireux. A croire qu’il pense que les personnes sont aussi stupides que les arguments qu’il balance… Pas de bol, avec un micro-poil de culture et de connaissance politique tout ce qu’il dit tombe à l’eau.
    Un politique qui a aussi peu de culture politique que landfried ce serait presque inquiétant…. ou alors ils nous prend vraiment pour des cons!

  16. Zouzouc dit :

    à la liste des invités il faut aussi ajouter ce drôme de arxiste que l’on dit très proche du POI

    http://ekouter.net/marx-et-la-nation-avec-denis-collin-au-local-509

  17. DarkShadows dit :

    Bah oui et puis un membre du PS de gôche ayant des leins avec l’extrême droite, ça n’existe pas, hein, Monsieur Cahuzac ? Hey ? Wait…

  18. Dr No dit :

    Ça me rend dingue tous ces conférenciers auto proclamés, qui ne sont diplômés de rien, non qualifiés en histoire, économie, géopolitique, philo… leurs pseudos problématiques cachent un vide abyssal de la pensée. Je ne comprends pas que des gens puissent assister à ça, naviguer sur le web, ou aller passer 3 jours à Alep ne fait pas de soi un expert du conflit en Syrie, pour exemple. Enfin, chacun fait ce qu’il veut.

  19. Ping : La Horde – De Batskin à Serge Ayoub (3) : les années revival

  20. jan dit :

    la bretagne n’est pas en reste , yann valerie candidat aux legislative sous couvert de « bretagne nous avons foie en toi »

  21. Ping : Petite sociologie des bas-de-plafond qui jouent la « réconciliation ». Troième partie : survivalisme et convergences antisémites. | Le Naufrageur

  22. Ping : A propos de l’UPR | Luttons Contre le FN

  23. Ping : Boneheads, survivalisme et convergences antisémites. | Le naufrageur

  24. Ping : Montpellier. On se mobilise contre l’extrême droite et les fascistes ! | npa34

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *